mercredi 18 juin 2008

Les derniers jours.The last days


Voici ce que j'ai ecrit les 12 et 13 Juin.Below what I wrote on June 12 and 13.

Le 12 Juin
Une des raisons pour lesquelles je ne voulais pas rentrer par la Pologne est les travaux sur les routes et le temps perdu.
One of the reasons why I didn’t want to come back through Poland is the repairs of the roads and the vaste of time.
Ici,en Roumanie,c’est encore pire mais les paysages sont superbes,ce qui n’est pas le cas de la Pologne.
Here in Romania it’s worse but the landscape is wonderful,which is not the case of Poland.(Sorry Poland!)

Superbes car depuis ce matin je suis dans les Carpates qui me rappellent le Caucase,Larissa et Kuzbek.
Wonderful as since this morning I have been in the Carpats which makes me remember Caucasus,Larissa and Kuzbek.
Les villes que je traverse ont encore des airs de l’Union Sovietique mais la construction d’innombrables églises a pris la place de Lenine qui n’est plus nulle part.
The tons I go through still look like the tons of the Soviet Union but the building of many churches take the place of Lenine which is nowhere anymore.
Les villages sont pauvres.Enormement de charrettes tirees par des chevaux et de vieilles femmes a fichus qui travaillent dans les champs.



J’ai aussi vu des Tziganes aux habits multicolores mais je n’ose les photographier.

Le 13 Juin
Le long de la route après une nuit d’hotel a coté de Sebes je me demandais pour quelle raison les Russes et Ukrainiens dans les hotels,les magasins,les restaurants,les cafes….bref partout n’ont jamais le sourire(c’est tout juste s’ ils ne nous envoient pas balader).Des que l’on passe la frontière Roumaine c’est totalement different.Partout les gens ont le sourire et renseignent avec gentillesse et même humour.A l’epoque soviétique je pensais que le manque d’amabilité etait du au regime et non au tempérament des gens.Quand je vais a St Petersbourg je me dis que c’est du au tracas de la vie quotidienne dans les grandes villes.Maintenant je ne sais plus car c’est le cas partout sauf peut etre dans les villages caucasiens.
En tout cas c’est difficile a vivre mais je suis habituee.Je plains le visiteur étranger.

La route a été très longue pour traverser la Roumanie
(mais je le repete d‘une exterme beauté pour celui qui aime les routes et paysages de montagne).J’ai passé la frontière serbe a 17 heures et a 18 heures j’etais perdue a Belgrade ayant raté l’autoroute pour Zagreb.J’ai déjà emprunté cette autoroute deux fois pour revenir de Turquie et je ne me souviens pas qu’elle etait payante(j’aurai la surprise du coût en la quittant avant l’Italie)



J’ai dormi dans un motel entre Ruma et Zagreb(24€).Assiette de charcuterie et crêpes au chocolat au restaurant(560 dinards)…Le sourire de la serveuse qui parlait un peu russe m’a séduite.

A part de revoir ma mere,ma sœur et Fadiouth je n’ai aucune envie de rentrer en France mais il faut travailler,gagner de l’argent pour repartir.Si ma mere ne m’attendait pas j’aurais pris a Belgrade la direction d’Istamboul.


Finalement l'autoroute a ete payante en Serbie,puis en Croatie puis en Slovenie mais je n'ai pas gardé les tickets donc je suis incapable de dire le cout.

Je parlerai de Kiev un peu plus tard.I'll write about Kiev a little later.



Sur cette autoroute entre Odessa et Kiev il y a tous les 100 kms environ de petites boutiques qui vendent principalement des boissons, de la nourriture et plein d'autres choses.Ce n'est pas asceptisé comme en France...C'est meme l'anarchie a ce propos mais une anarchie tres agreable.
On this highway from Odessa to Kiev about every 60 miles there are little shops where you can buy food, drinks and many other things.It's not asceptisided(?)as in France.It's a kind of anarchia but a very nice one.





Je suis arrivée a Kiev dans la matinee et ai mis un certain temps dans les embouteillages pour trouver Babi Yar.
I arrived in Kiev in the morning and it took time to find Babi Yar because of the congestions.

Babi Yar in english
Babi Yar en français

"Babi Yar Ukrainian: Бабин яр is a ravine near Kiev in Ukraine.

On 28 September 1941, members of Einsatzgruppe C (mobile killing unit C), and other SS and German police units and Ukrainian auxiliaries, murdered more than half of the Jewish population of Kiev at Babi Yar, which is northwest of the city.

This was one of the largest mass murders at one place during World War II.

The Einsatzgruppe wrote to headquarters that 33,771 Jews were massacred in two days."



The ravine of Babi Yar Le ravin de Babi Yar


Monument a Babi Yar


Detail


Pour aller a la laure de Kiev j'ai pris le metro pour eviter les embouteillages et parceque j'adore le metro en Russie ou Ukraine a la station Dorohozhychi .
To go to the Lavra of Kiev I took the subway to prevent from the congestions and because I love the Russian or Ukrainian subways a Dorohozhychi station.









Kiev







Caucase.Maikop(Кавказ.Маикоп)


cliquez ci dessous pour diaporamas
click below for a slideshows



Piatigorsk









De Port Kavkaz(Russie)a Mikaloye(Ukraine)






6.7.8.9 JUIN.Novossirsk,Port Kavkaz.Kerch.Mikaloye.Ternivka.













Odessa and Ternivka,a former shtetl south of Uman













Bien que le Caucase m'ait paru beaucoup moins russe que les autres regions traversées en fin de compte j'ai adoré,surtout grace aux rencontres extraordinaires que j'y ai faites.
Though Caucasus seemed less russian that all the areas that I visited,I love it,above all thanks to the wonderful people I met there.



Volgograd.29 et 30 mai












Itineraire.Машрут




17000 kms,dont 12000 en Russie
10600 miles,in which 7600 in Russia
J'ai traversé 13 pays.
I drove through 13 countries.
C'etait merveilleux.
It was fabulous.

Sans fatigue.
without tiredness.Без усталости.



Sculptures en Russie et Ukraine



3 commentaires:

berto a dit…

yeah! thats awsome!! i like it!


loansrestructuring

Lizotchka a dit…

Coucou Uzdina,
Je viens de m'apercevoir que tu as plusieurs blogs... Quel voyage! Je vais revenir voir ça. A +
Elise

Jean Michel a dit…

J'arrive un peu tard pour commenter mais je suis tomber sur ton blog par hasard...
Merveilleux choix de la musique qui accompagne le voyage virtuel, des commentaires chargés d'affect, de bon sens et du coup d'oeil de la voyageuse, en un mot merci pour ce récit... je resterai à l'écoute !
PS: J'ai aussi fait un (très) petit tour automobile en Russie - Peterburg, Yekaterinbourg par la route sud autour de Moscou, et retour par la route Nord - en hiver, j'en garde des impressions similaires aux tiennes... une découverte attachante et fantastique !!!
Jmi.